Les commerçantes et commerçants de fruits et légumes installés à proximité du Grand marché d’Adawlato à Lomé, précisément à Abattoir et Atikpodji, sont priés de plier leurs étages et d’aller s’installer à Bè-Klikamé, derrière l’Université de Lomé où un nouveau site a été aménagé pour les accueillir. En prélude à ce déménagement qui sera effectif le 15 octobre 2022, une rencontre d’échanges et d’informations a eu lieu le lundi 19 septembre dernier, entre les responsables de l’Etablissement public autonome pour l’exploitation des marchés (EPAM) et les Présidentes et Leaders des marchés du Grand Lomé, sur le nouveau site.

Pour l’une des rares fois, le gouvernement et les acteurs politiques, mouvance présidentielle et opposition ont accordé leur violon sur un sujet d’intérêt général. Un appel à la patrie. Il s’agit de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Le Togo étant déjà victime des attaques terroristes ayant fait des morts et des blessés tant du côté des Forces de défense et de sécurité que du côté de civils dans la région des Savanes, à l’Extrême Nord du pays. Sur le sujet, le Premier Ministre Victoire Tomégah-Dogbé a rassemblé le jeudi 04 août 2022, à la Primature à Lomé, des membres du Gouvernement, des acteurs politiques de la mouvance présidentielle et de l’opposition pour en débattre afin que chacun puisse apporter sa contribution pour lutter efficacement contre les terroristes.

Après les responsables des structures hôtelières, restaurants et autres d’accueil le jeudi 07 juillet, le ministre de la Culture et du tourisme Dr Kossi GBENYO LAMADOKOU a eu une séance de travail ce vendredi matin avec le comité local de prévention et de lutte contre la covid 19 dans la Kozah. La rencontre a été élargie  aux chefs traditionnels et aux encadreurs des différents cantons de la préfecture.

Les autorités togolaises veulent faire respecter le principe selon lequel « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres », par les lieux de cultes dont les nuisances sonores perturbent allègrement et quotidiennement la tranquillité et la quiétude des voisins et d’autres paisibles citoyens. Outre les nuisances sonores, les lieux de cultes s’implantent d’une manière anarchique dans le pays. Constats faits, le ministère en charge de l’administration territoriale, de la décentralisation et de l’aménagement des territoires veulent faire le ménage en limitant le seuil des décibels à 55 des nuisances sonores générées par les lieux de cultes et d’interdire l’implantation de lieux de culte qui se fait d’une manière anarchique dans le pays. Suite à cette sortie du Ministère, des leaders religieux de la Commune Golfe 2 se sont retrouvés le samedi 18 juin 2022 à Lomé, pour  plancher sur les questions, histoire de voir quelle attitude adopter vis-à-vis du voisinage, là où est implanté le lieu de culte.

Le gouvernement a entrepris dans le cadre des conseils des ministres délocalisés, des visites de terrain dans les localités qui abritent ces réunions du conseil des ministres. Dans la préfecture de Cinkassé, oû s’est déroulé le dernier Conseil des ministres la semaine dernière, Mme le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé et des membres du gouvernement sont allés à la rencontre des populations locales.

La saison pluvieuse s'annonce dans la partie méridionale du pays, selon les résultats de la  prévision météorologique rendus publics le 09 mars dernier. En attendant cette période de pluie, le gouvernement anticipe sur les risques d'inondations et de catastrophes. Pour ce faire, Mme le Premier Ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, a présidé le jeudi 17 mars 2022 à la Primature, à Lomé, une réunion technique sur le sujet avec les ministres et autres acteurs impliqués dans la gestion des risques de catastrophes.

Page 1 sur 3