Des boissons énergisantes et gazeuses inondent le marché togolais depuis quelques années.  Si leurs fournisseurs et autres commerçants ventent leurs vertus et autres bienfaits, le Mouvement Martin Luther King, la Voix des sans Voix du Pasteur Edoh Komi de son côté redoute de leur qualité. Mieux encore, l’adjoint au Maire de la Commune Golfe 2 dans un communiqué en date du 14 septembre 2022, a appelé à un « contrôle rigoureux de ces produits sur le marché ». En intégralité, le communiqué du MMLK,…

Depuis 2005, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé s’est juré de renforcer le capital humain, peu importe le prix. En dépit des avancées faites au cours des 15 dernières années, ce vœu a été renouvelé en 2020 : « Le capital humain est le bien le plus cher de notre pays. Les jeunes et les femmes qui le constituent majoritairement doivent être aidés afin qu’ils puissent répondre aux attentes de l’économie ainsi qu’aux objectifs de développement durable et concerté ».

L’éducation est un droit essentiel, qui permet à chacun de recevoir une instruction et de s’épanouir dans sa vie sociale. Ce droit est vital pour le développement économique, social et culturel de tous les pays. Au Togo, l’école est obligatoire pour les enfants des deux sexes jusqu’à l’âge de 15 ans (Art 35 de la constitution togolaise). Grace aux multiples réformes et investissements engagées par le gouvernement, la scolarisation des enfants est en nette progression au cours de ces dernières années. Le Togo est aujourd’hui l’un des pays les plus scolarisés de la sous-région. Ainsi, que ce soit au niveau de l’achèvement ou de la scolarisation dans l’enseignement de base, notre pays figure parmi les meilleurs de la zone UEMOA. Ces résultats encourageants s’expliquent par les multiples initiatives engagées par l’exécutif togolais notamment la gratuité des frais de scolarité préscolaire et primaire, l’assurance maladie pour tous les élèves du préscolaire jusqu’au secondaire, les cantines scolaires instaurées dans les milieux pauvres du pays, ou l’exemption de frais d’inscription aux différents examens décidée par le président Faure GNASSINGBE pour l’année scolaire 2021-2022.

L’Enseignement supérieur privé a été libéralisé au Togo depuis plus de vingt-cinq ans favorisant ainsi l’émergence des Ecoles Privées d’Enseignement Supérieur, partenaires de l’Etat dans la formation en vue de parer à la massification des étudiants dans les Universités publiques. Le Privé est venu prêter main forte au public face à l’afflux des étudiants dans les amphis. C’est dans ce contexte que l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) a ouvert ses porte en 2010 en vue d’accompagner l’Etat dans sa politique de désengorgement des Universités publiques et d’offrir une formation de qualité aux apprenants.

Le Togo s’est engagé à renforcer sa compétitivité économique en matière de normes et de qualité. Déjà en novembre 2019, le gouvernement a adopté en Conseil des ministres une Politique nationale de la qualité (PNQ). Une politique qui attend apporter une réponse aux exigences de conformité ainsi qu’aux normes internationales en la matière. Elle développe et impose progressivement la notion de qualité convenable, pertinente et efficiente au Togo.

Des femmes transformatrices de poissons sur la plage de Lomé réunies au sein de l’Union des groupements de femmes transformatrices de poisson (UGFETRAFO), ont bénéficié 108 fours améliorés grâce au Projet d'appui au secteur agricole (PASA).

Page 1 sur 3