La mise en œuvre d’un projet, qu’il soit petit ou grand, nécessite des moyens financiers adaptés et une détermination des porteurs d’idées. Sans doute, c’est ce que veut dire « la différence entre un rêve et un projet, c'est l'investissement qu'on y met ». Le Togo a entamé, il y a des années, le virage qui doit le mener à la prospérité. Autant que faire se peut, le pays dont l’environnement est idéal aux affaires, promeut les investissements.

Le Togo poursuit la mobilisation des investissements en vue d’accélérer la réalisation des projets prioritaires de la Feuille de route gouvernementale 2020-2025. L’une des structures d’envergure qui attirent les investisseurs est la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA). Des banques d’investissement partenaires telles qu’Afreximbank s’intéressent aux potentialités qu’offre cette plateforme industrielle.

Le Togo avance à grande vitesse en matière d’assainissement des conditions de réussite des populations, c’est un fait. L’augmentation constante des initiatives entrepreneuriales de jeunes, femmes et étrangers en est une des preuves irréfutables. Principalement de 2018 à ce jour, le pays est couvert de prestige par les observateurs qui reconnaissent une qualité à son climat des affaires : l’inclusivité et la souplesse.

Les membres du Réseau des Parlementaires de la CEDEAO sur le genre et les investissements dans l’agriculture et la sécurité alimentaire sont en atelier, du 21 au 22 janvier 2021, à Lomé, pour le renforcement de leurs capacités et le dialogue politique. Initié par le Réseau des Parlementaires de la CEDEAO sur le genre et les investissements dans l’agriculture et la sécurité alimentaire, ce Forum a eu l’appui de la FAO qui l’a organisé en partenariat l’IISD, l’OXFAM, WILDAF, l’Assemblée nationale togolaise. Ce Forum qui rentre dans le cadre des activités de ce Réseau a été ouvert ce jeudi 21 janvier 2021 par la Présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Yawa Djigbodi TSEGAN.

Conformément à sa mission d’appui à l’administration publique et, grâce au soutien financier de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), le Centre Autonome D’Etudes et de Renforcement des capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) organise du 27 au 28 Août 2018, un séminaire de renforcement des capacités à l’endroit  d’une vingtaine de cadres des directions régionales de la planification, du développement et de l’aménagement du territoire. Placée sous le thème « la planification des investissements publics », cette rencontre de deux (2) jours vise à offrir un cadre d’échanges sur les exigences en matière de programmation et de budgétisation des projets d’investissements au niveau régional.