Promulgué en 2018, le Code Foncier et Domanial (CFD) qui est en phase pilote de sa mise en œuvre nécessite beaucoup de vulgarisation pour en assurer une meilleure maîtrise par les acteurs concernés ainsi que l’ensemble de la population togolaise afin de renforcer la gouvernance foncière dans le pays. Partenaire indéniable de la mise en place de Code, la Konrad Adenauer Stiftung (KAS) a organisé, du 31 Août au 02 septembre 2022, à Atakpamé, dans la région des Plateaux, un atelier de renforcement des capacités à l’intention des Maires et agents techniques pour une meilleure pratique des dispositions du Code foncier et domanial pour un accès sécurisé de la femme à la terre.

Dans le cadre de son plan d’action intitulé « PROMOTION ET SECURISATION DES DROITS FONCIERS DES FEMMES EN CETTE PERIODE DE COVID-19 A TRAVERS LES NTIC » retenu pour le compte de la bourse de l’ILC période 2021-2022, le jeune Abdou-Rachidou MATCHERI de l’ONG ADHD est en train de tester sur le terrain, quelques dispositions du code foncier et domanial relatives au milieu rural. Ce projet a débuté le lundi 27 décembre par une visite d’informations au Maire de la commune de HAHO 2. Le jeune leader de l’ILC avec l’appui technique de sa structure ADHD compte contribuer aux efforts du gouvernement en testant quelques dispositions de ce code dans un village du canton d’Asrama, commune du HAHO 2, préfecture du HAHO, dans la région des Plateaux.

L'ONG ADHD continue de jouer sa part pour la vulgarisation du nouveau code foncier et domanial au niveau de tous les acteurs. La dernière en date, est l’atelier organisé par l’ONG à Atakpamé, les 12 et 13 Novembre 2020, à l’intention des acteurs de la société civile.