L’agriculture est un secteur économique important au Togo. Sa valeur explique bien l’attention qui lui est accordée. Auparavant, les exploitants agricoles étaient écartés par les institutions qui proposent des crédits bancaires. Contrairement aux autres acteurs, les agriculteurs étaient contraints de ne compter que sur eux-mêmes. Plus maintenant avec la création du Mifa et ensuite du ProMifa.

Pour accompagner les producteurs togolais, le gouvernement met en place des stratégies de financement. Le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage des risques (Mifa) reste l’un des moyens les plus inclusifs qui, en plus d’assurer le financement aux travailleurs, promeut le développement de plusieurs filières agricoles.