Promulgué en 2018, le Code Foncier et Domanial (CFD) qui est en phase pilote de sa mise en œuvre nécessite beaucoup de vulgarisation pour en assurer une meilleure maîtrise par les acteurs concernés ainsi que l’ensemble de la population togolaise afin de renforcer la gouvernance foncière dans le pays. Partenaire indéniable de la mise en place de Code, la Konrad Adenauer Stiftung (KAS) a organisé, du 31 Août au 02 septembre 2022, à Atakpamé, dans la région des Plateaux, un atelier de renforcement des capacités à l’intention des Maires et agents techniques pour une meilleure pratique des dispositions du Code foncier et domanial pour un accès sécurisé de la femme à la terre.

Le Togo s’est engagé depuis les années 90 dans un processus de démocratisation qui conduit à l’organisation périodique des élections législatives, sénatoriales, locales et régionales. Même si le pays n’a pas encore organisé des sénateurs ni des élus régionaux, il a déjà des élus du peuple que sont les Députés et les Maires. Avec l’organisation en 2019 des élections municipales, le Togo s’est également engagé dans le processus de décentralisation visant à promouvoir le développement à la base. Pour contribuer à améliorer auprès des populations la compréhension des attributions des élu (e) s dans un contexte démocratique guidé par la séparation des pouvoirs et les principes de responsabilité, la Konrad Adenauer Stiftung (KAS) en partenariat avec la CNSC-Togo et la FCT, organise à Lomé, du 9 au 11 août 2022, un atelier d’information et de formation des élu (e) s sur leurs rôles et missions relatif au projet « Face au peuple ».

La Cellule climat des affaires (CCA) de la Présidence de la République a organisé, le 17 juin 2022, un atelier de formation à l’endroit des Maires des communes du Grand Lomé sur la nouvelle version du Système intégré de gestion du permis de construire (SIGPC).

Si par le passé, les Organisations non gouvernementales (ONG) menaient leurs activités sur le terrain sans tenir compte des priorités de développement définies par le Gouvernement dans le plan de développement du pays, depuis le 05 janvier 2022, le Gouvernement a adopté le décret n°2022-002/PR fixant les conditions de coopération entre les ONG et l’Exécutif togolais.

L’assurance maladie, système de prise en charge d’un citoyen face aux difficultés financières liées aux soins en cas de maladie ainsi qu’un revenu minimal lorsque l’affection prive la personne de travail, est en vogue au Togo ; c’est le moins qu’on puisse dire. Par des actions coordonnées, l’Etat fait étendre de façon accélérée cette protection sociale, vue comme un moyen de distancer la pauvreté, renforcer la paix, développer le capital humain dans un pays solidement bâti.

Ils sont une quarantaine de maires, venus des communautés territoriales de la région maritime à prendre part ce mardi 03 novembre 2020 à Adetikope dans la commune d’Agoe-Nyive 6, à un séminaire de formation de deux jours sur le Cadre de Politique de Réinstallation des Populations (CPRP) et sur le Mécanisme de Gestion  des Plaintes (MGP) du secteur minier au Togo. Une formation qui entre dans le cadre du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM) piloté par le ministère délégué auprès du président de la République chargé de l’Energie et des Mines.