Les deux dernières années, la crise sanitaire de Covid-19 et la guerre entre la Russie et l’Ukraine ont entrainé une flambée vertigineuse des prix des denrées alimentaires dont celui de la farine de blé partout dans le monde. Une situation qui touché plusieurs pays dont le Togo. Mais depuis quelques mois, l’on assiste à une tendance baissière au plan mondial des cours du blé, selon l’Association togolaise des consommateurs (ATC) qui, dans un communiqué en date du 23 janvier 2023, a demandé au gouvernement togolais de revoir à la baisse, le prix de la farine de blé.

La Russie est le premier fournisseur de blé (grain de blé) au Togo. Pour preuve, en 2020, le pays de Faure Essozimna Gnassingbé a acheté pour près de 12 millions $ de Blé et méteil de la Fédération de Russie, ce qui en fait son principal fournisseur cette année, selon les données de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), basées sur les statistiques de la Direction Générale de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (DGSCN), confirmées par l’Organisation des Nations-Unies (ONU).