Togo : Le soja, une filière bien grasse pour les producteurs

mardi 4 octobre 2022 210

Avec une production estimée à plus de 250 000 tonnes en 2021, le Togo peut également se targuer d’être le premier exportateur mondial de soja bio vers l’Union européenne (UE). 90% de sa production est destinée à l’exportation et les agriculteurs s’y mettent d’année en année.

Selon le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural, la production au cours de la campagne agricole 2016-2017 a été de 39 373 tonnes pour une superficie exploitée de 60 077 ha. 66 772 ha ont été emblavés en 2018-2019, donnant une récolte de 44 745 tonnes.

Puis, 46 747 tonnes ont été produites au cours de la campagne 2019-2020 sur une superficie de 69 710 ha. La production du soja est portée par le ministère de l’Agriculture à travers le Projet d’appui au secteur agricole (Pausa) et la coopération allemande par le bais de la GIZ.

Mieux faire avec l’agro-industrie

Le Togo entend continuer à tirer parti de la production et de la commercialisation de ce produit agricole de plus en plus prisé sur les marchés internationaux grâce à l’agro-industrie. La progression constante des prix (de 500 euros la tonne en 2020 à plus de 900 euros la tonne en 2022) est une aubaine pour les différents acteurs.

Pour ce faire, il est principalement question d’accroître les volumes de production. L’ambition du gouvernement togolais et de l’ensemble de la filière est de porter rapidement la production annuelle à 500 000 tonnes.

Coup de pouce de la PIA

Les objectifs de développement de la filière concernent aussi la valorisation de la production sur place. Dans ce sens, la construction d’unités de transformation de soja a été récemment achevée sur les sites de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) pour un coût total de 165 milliards de francs CFA ; des unités qui pourront transformer jusqu’à 240 000 tonnes de soja togolais chaque année en produits finis : huile de soja, gâteaux déshuilés, lécithine, farine de soja, etc.

Le secteur continue de faire l’objet de soutiens de la part de l’exécutif togolais et de ses partenaires (appuis techniques et financiers). Une des dernières actions en date, le don de 5,39 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD) destiné à soutenir 25 500 producteurs agricoles au Togo dont 40% de femmes. Un financement qui va appuyer le développement des productions agricoles telles que le soja, le maïs, le haricot, etc.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314