Togo : Café et cacao, des filières aux retombées inestimables pour les producteurs

mardi 4 octobre 2022 171

Au Togo, le café et le cacao sont respectivement la deuxième et troisième culture d’exportation après le coton. Avec une contribution de 1,4% à la formation de la richesse nationale et 5,5% au secteur agricole, les deux filières sont la principale source de revenus de plus de 40 000 familles.

Selon le dernier recensement de la Direction des statistiques agricoles, de l’information et de la documentation publié en 2017, le café et le cacao sont produits par 31 203 exploitants agricoles pour une superficie de 38 058 hectares de café et 20 183 hectares de cacao.

Des soutiens multiformes aux filières

Il y a l’appui à l’entretien et à la fertilisation des plantations de caféiers ; l’appui à la régénération de vieilles caféières par le recepage ; l’appui à la protection phytosanitaire des plantations de cacaoyers avec des insecticides et des fongicides ; l’appui à l’installation de nouvelles plantations de caféiers et de cacaoyers mises à la disposition des planteurs.

Ces actions permettent d’augmenter les rendements à chaque campagne. Ainsi, la production du café qui était de 22 006 tonnes en 2020 est passée à 23 106 tonnes en 2021. Quant au cacao, de 15 030 tonnes en 2020, elle est passée à 15 782 tonnes en 2021. Grâce à l’augmentation de la production, les travailleurs améliorent leurs revenus.

Actions en cours

De nombreuses manœuvres sont en cours de réalisation pour booster la production des 02 filières. Ces actions sont surtout focalisées sur la recherche. Il s’agit de la sélection de nouveaux matériels végétaux tolérant aux bio agresseurs (maladies et ravageurs) et à la sécheresse ; des tests de nouveaux schémas culturaux pour le café et le cacao ; l’identification et le test d’efficacité de bio pesticides botaniques à base de plantes locales pour le contrôle des mirides du cacaoyer.

Perspectives

Les pouvoirs publics togolais ne veulent pas arrêter de sitôt les appuis aux filières café et cacao. Plusieurs actions sont prévues. Ce sont entre autres le développement de l’agroforesterie café cacao ; la mise en place de nouveaux mécanismes de financement innovants plus adaptés aux besoins spécifiques des acteurs du café et cacao, un plus grand accès aux crédits agricoles etc.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314