WIMAFRICA célèbre la Journée africaine des Mers et des Océans à Lomé Featured

mardi 26 juillet 2022 257

Le 25 juillet de chaque année est retenue par la Commission de l’Union Africaine pour la célébration de la Journée Africaine des Mers et des Océans. Cette Journée, célébrée au Togo, du 25 au 27 juillet 2022 par African Women In Maritime Organization (WIMAFRICA) présidée par la Togolaise Yevona Akuélé ADANLETE LAWSON, sera couplée d’un atelier qui va regrouper des femmes des secteurs maritime et portuaire venues de plusieurs pays africains pour améliorer leurs connaissances sur la nécessité de la protection des Mers et des Océans.

Placée sous les thèmes « Développement de l’économie bleue en Afrique » et « Autonomisation des femmes du secteur maritime », l’atelier ouvert lundi 25 juillet 2022 à la Direction générale du Port autonome de Lomé et qui se tient en marge de la commémoration de cette Journée a pour objectif d’offrir un leadership stratégique aux femmes dans le secteur maritime et de soutenir leur avancement en vue de la promotion d’échanges sûrs, sécurisés et efficients sur des Océans plus propres.

La rencontre de Lomé est une opportunité pour les participantes de bénéficier des expériences des Experts maritimes, et aussi d’échanger sur les pratiques et rôle des femmes en général et plus précisément celles du secteur maritime pour accroître l’élan politique et l’intérêt pour l’économie bleue en Afrique.

Ainsi, les femmes venues de différents pays seront outillées sur des thématiques telles que « le développement de l’économie bleue en Afrique », « l’autonomisation des femmes du secteur maritime ».

Selon la Présidente continentale de WIMAFRICA, Yevona Akéuélé ADANLETE LAWSON, l’atelier qui vise à mobiliser l’ensemble des femmes du secteur maritime et portuaire afin d’améliorer leurs connaissances sur la nécessité de la protection des mers et des océans se veut un creuset d'échanges avec les organismes et pays pionniers dans la mise en œuvre des stratégies et politiques d'inclusion dans le secteur portuaire et maritime. « Il devrait vous permettre de vous approprier des éléments nécessaires à l'élaboration et au suivi de la mise en œuvre de la stratégie régionale ainsi que de vos stratégies nationales respectives », a-t-elle précisé.

Dans son intervention, Komi Essonêya KABITCHADA, SG du Port autonome de Lomé représentant son DG, a précisé que le concept de l'économie bleue s'est développé ces dernières années comme un paradigme solide pour la gestion globale et durable des zones marines et côtières et de leurs ressources naturelles.

A cet effet, a-t-il souligné, « les ports jouent un rôle essentiel dans le développement de l'économie bleue en tant que pôles d'activités multiples à l'interface entre les espaces maritimes et terrestres ».

De son côté, Kouété K. AFACHAWO représentant le Ministre de l’Economie maritime, de la pêche et de la protection côtière, a rappelé que cette manifestation s’inscrit également dans l’engagement du continent africain à atteindre l’objectif de développement durable n°14 qui vise à conserver et à exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable et à explorer les enjeux et les opportunités du domaine maritime.

M. AFACHAWO a par ailleurs témoigné qu’aujourd’hui, « les mers et les océans représentent une grande partie de l’économie mondiale notamment, le commerce maritime et les ressources issues des mers et des océans ».

S’agissant de African Women In Maritime Organization (WIMAFRICA), c’est une organisation régionale qui répond au développement de l’économie bleue et aussi pour la protection des Mers et des Océans et qui s’est engagé à commémorer cette Journée dans les différents pays membres de l’Union Africaine. Cette organisation œuvre également pour la participation des femmes dans tous les aspects de l’économie bleue tant en matière de politique, de plaidoyer que de prises de consciences des enjeux maritimes.

Pour rappel, malgré le rôle prépondérant joué par la femme dans tous les secteurs d’activités, dans le secteur maritime, les femmes ne représentent malheureusement que « 2% de l’effectif des travailleurs maritime dans le monde ».


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314