Togo : Les raisons du réajustement des prix des produits pétroliers Featured

mardi 19 juillet 2022 452

Les prix des produits pétroliers à la pompe ont connu de nouveau un réajustement au Togo, à partir de ce mardi 19 juillet 2022. Selon le ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale qui a fait cette annonce le lundi soir, l’augmentation des prix du carburant dans le pays s’explique par la « hausse du prix du baril sur le marché international », et la nécessité pour le gouvernement « d’assurer la continuité de l’approvisionnement du pays ». 

Ainsi, à partir de ce mardi, le Super sans-plomb passe de 595 FCFA le litre à 700 FCFA, alors que le pétrole lampant se vend désormais à 650 FCFA contre 550 FCFA auparavant. En ce qui concerne le gasoil, il coûtera dès ce mardi 850 FCFA contre 605 FCFA auparavant tandis que le mélange 2 temps, est dorénavant à 788 FCFA contre 690 FCFA. 

Le Gouvernement poursuit ses subventions

Malgré le contexte, le gouvernement poursuit ses subventions. Ainsi, pour chaque litre de super, l'État supportera 178 fcfa ; pour chaque litre de pétrole, 160 fcfa et pour chaque litre de gasoil, 233 fcfa

Le Ministre Adedze a invité « les détaillants » « à une application stricte de ces nouveaux prix ».

Il a par ailleurs prévenu que des « contrôles quotidiens seront effectués sur l’ensemble du territoire national pour s’assurer de l’effectivité de l’application de ces prix »

Les nouveaux tarifs

Super Sans Plomb : 700 FCFA

Pétrole lampant : 650 FCFA

Gas oil : 850 FCFA

Mélange 2 Temps : 788 FCFA

 

Avis d’autres acteurs

Selon certaines sources, l'augmentation des prix des produits pétroliers correspond à un ajustement technique suite au constat d'une envolée des prix du baril de pétrole.

Les mêmes sources soulignent qu’au Togo, « il est facile de constater que la subvention qui a servi à limiter le poids de la hausse est plutôt devenue un piège dans la mesure où elle est de plus en plus importante et que elle sert à subventionner des pays voisins. En effet, des personnes viennent s'approvisionner ici et vont revendre ailleurs ». 

Selon d’autres sources, au Togo, « depuis le début 2022, c'est plus de 25 milliards de subventions pour ces produits pétroliers ». 

Il faut souligner que la situation mondiale reste très tendue et chaque pays fait des efforts pour protéger la population. « Force est de constater que le gouvernement fait beaucoup », a témoigné une autre source qui a fait savoir que le montant initialement prévu pour les subventions est « largement dépassé ».  Pour lui, aujourd'hui si on continue avec ce niveau, ce serait « impossible » de satisfaire à d'autres besoins. « Il faut aussi faire des choix. Car pendant ce temps, la subvention sur les engrais pour les paysans est aussi nécessaire et d'autres efforts encore », a-t-elle justifié.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314
Last modified on mardi, 19 juillet 2022 21:03