Surcharge sur la Nationale N°1 : Le Règlement 14 de l’UEMOA mis en œuvre à Tsévié Featured

vendredi 17 juin 2022 547

Après Djéréhouyé, dans la région des Plateaux, c’est Tsévié dans la région Maritime d’abriter une nouvelle station de pesage à basse vitesse au Togo, pour le contrôle des surcharges des véhicules sur la Route nationale N°1 (RN1) afin d’éviter la dégradation précoce des infrastructures routières. L’ouvrage financé sur fonds propre par l’UEMOA et réalisé par l’AGETUR Togo a été inauguré et remis aux autorités togolaises le jeudi 16 juin 2022, sur le site, dans la préfecture de Zio. C’était en présence des ministres en charge des Travaux publics, Zouréhatou KASSAH-TRAORE, son collègue en charge des transports, Affoh ATCHA-DEDJI, du Commissaire de l’UEMOA, en charge de l’Aménagement du territoire communautaire et des transports, Jonas GBIAN, des autorités administratives, locales et autres.

Le patrimoine routier actuel dans l’espace de l’UEMOA croupit sous le phénomène de surcharge généralisé qui, si des mesures idoines ne sont pas prises, risque de s’effondrer, ce qui va nécessiter encore davantage de moyens financiers pour sa reconstruction.  Pour assurer la durabilité des infrastructures routières construites à coût des milliards, il est apparu nécessaire d’adopter une réglementation communautaire visant à préserver les investissements routiers réalisés. D’où la mise en place du « Règlement 14 » de l’UEMOA.

Dans l’application de cette disposition, la Commission a décidé d’apporter « un appui aux Etats membres par la mise en œuvre du projet de construction dans chacun des Etats d’une station de pesage clé en main, à la sortie des principaux ports des Etats côtiers et sur les principaux corridors des pays sans littoral, soit au total huit (08) stations de pesage, entièrement financé par la Commission de l’UEMOA ».

L’objectif général de ce projet est de contribuer à la protection du patrimoine routier et à la durabilité des investissements routiers par le contrôle de la charge à l’essieu des camions.

Ainsi, le Togo vient de traduire dans les faits, le règlement N°/2005/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids, et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transports de marchandises, avec la construction grâce à l’UEMOA, d’un pesage à basse vitesse à Tsévié.

« La construction de la station de pesage de Tsévié rentre dans le cadre de cette initiative régionale dont l’objectif est la sauvegarde des infrastructures routières, clé de voute du développement et de l’intégration des économies de notre espace communautaire », a déclaré Jonas GBIAN, Commissaire de l’UEMOA, en charge de l’Aménagement du territoire communautaire et des transports.

Remise de la clé de l’ouvrage au Ministre des TP (à gauche) par le Commissaire de l’UEMOA (au milieu) en présence du Ministre des Transports (à droite)

Pour sa part, le Ministre des Travaux publics, Zouréhatou KASSAH-TRAORE a souligné que la mise en œuvre intégrale du Règlement 14 de l’UEMOA au Togo « permettra de réduire les coûts d’exploitation du réseau routier et d’améliorer la sécurité routière ».

« Ainsi, la construction de la station de pesage de Tsévie vient à point nommé pour renforcer le réseau de postes de pesage disponible au Togo et principalement sur la route communautaire N°9, correspondant à la route nationale N°1 (Lomé-Cinkassé) au Togo », a-t-elle précisé.

D’un coût  d’environ 1,2 milliards de FCFA, le pesage de Tsévié est situé sur le corridor Lomé-Cinkassé-frontière du Burkina-Faso de l’axe communautaire CU9, à 40 Km de Lomé, la capitale togolaise. Construit sur une superficie de 4 hectares, l’ouvrage comprend 3 voies distinctes de pesage dynamique équipées de matériels de pesage ; des voies de circulation, des parkings ; et des bâtiments à usage administratif et technique.

Coupure de ruban pour l’inauguration et la remise officielle de l’ouvrage aux autorités togolaises

Une unité de soins pour donner un cachet spécial à la station de pesage

Dans sa responsabilité sociétale, l’UEMOA a fait construire, outre la station de pesage, une Unité de Soins Périphérique, d’un coût d’environ 37 000.000 FCFA HT, au profit des populations de Tsévié. Une infrastructure qui contribuera à l’amélioration des conditions de prise en charge sanitaire des populations de la préfecture de Zio.

Pour rappel, à ce jour, dans l’espace UEMOA, sept (07) stations de pesage sont achevées. Par contre, une (01), celle de Safim en Guinée-Bissau est en phase de démarrage des travaux avec la sélection des prestataires qui est en cours.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314
Last modified on vendredi, 17 juin 2022 23:43