Campagne 2022-2023 au Togo : Hausse des prix de vente du coton

mardi 7 juin 2022 260

Première culture de rente au Togo, le coton est également la première filière pourvoyeuse d’emplois ruraux. Entre la campagne 2009-2010 et celle de 2019-2020, le nombre de producteurs est passé de 44 000 à plus de 153 000. Pour la saison agricole 2022-2023, les prix de vente du coton sont bien en hausse.

En mai 2022, la Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a renseigné que le prix initial d’achat du kg de coton-graine de premier choix est à 300 francs CFA. Celui de deuxième choix est à 280 francs. Ceci équivaut à une hausse respective de 13% (35 francs) et 24% (55 francs) par rapport à la campagne précédente qui était de 265 francs le kg et 225 francs le kg.

Disponibilité des intrants                      

Les prix de cession des intrants agricoles aux cotonculteurs ont été subventionnés. Ils sont fixés comme suit : l’engrais NPKSB 12-20-18-51 (295 FCFA le kg), l’engrais urée 46%N (275 FCFA le kg), les insecticides classiques (3 000 FCFA la dose de traitement à l’hectare), les produits alternatifs (4 800 FCFA la dose de traitement à l’hectare), l’herbicide total (2 200 FCFA le litre), l’herbicide prélevé (8 820 FCFA le litre), l’herbicide post-levé (5 700 FCFA le litre), le régulateur de croissance (2 200 FCFA le litre).

Redynamisation du secteur

Encore appelé l’or blanc, le coton est un secteur stratégique malgré des difficultés rencontrées au cours de la campagne 2020-2021 avec une production de 67 000 tonnes. Elle traduit une baisse de 43% par rapport aux 116 000 tonnes de la saison précédente.

C’est pour éviter ces genres de régression que l’Etat a fait récemment le choix de la privatisation pour une gestion plus efficiente. Il déploie de grands efforts d’industrialisation pour faire de la filière une vraie source de revenus et d’emplois, plus qu’elle ne l’est déjà.

Pour continuer sur cette même lancée, un parc industriel est presque sur pied, de même que la construction d’une usine sur la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) pour la transformation sur place de 5 000 tonnes de fibres d’ici 2022 et 25 000 tonnes d’ici 2025. Avec une prévision de production de 135 000 tonnes pour la campagne 2021-2022, le Togo projette d’atteindre 225 000 tonnes d’ici 2025.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314