Togo : Le GF2D et l’OIF s’engagent à changer la vie de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé Featured

jeudi 10 février 2022 457

Classées dans la catégorie des Femmes Vulnérables, les femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé, transportant sur leur tête tout au long de la journée des fardeaux lourds et payées à la tâche par des clients réguliers ou occasionnels, nécessitent un accompagnement pour leur inclusion financière et leur participation aux activités économiques. Elles pourront désormais compter sur le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour changer leur vie socio-économique. Pour ce faire, avec l’appui financier et technique de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le GF2D organise à partir de ce jeudi 10 février 2022, un atelier de formation de deux jours, à Lomé, à l’intention de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé sur le projet « appui à l’autonomisation économique des femmes  et filles portefaix du grand marché de Lomé par la promotion de leurs droits, la formation et le développement des activités génératrices de revenus (AGR) ». L’objectif de cette formation qui prend fin le vendredi 11 février, est de contribuer à la résilience de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé par le renforcement de leur autonomisation juridique et économique.

Ces femmes et filles qui viennent des villages et périphéries urbaines socio économiquement défavorisés à la recherche d’emplois et vivent dans des abris précaires (habitations inachevées) moyennant une contribution financière journalière. En raison de la pauvreté sévissant dans leurs familles d’origine, elles sont souvent sans formation professionnelle et n’ont pas d’identité légale. Elles font également face à diverses formes de violences dont les abus et exploitations sexuels sur les plus jeunes.

Conscient de cette triste réalité, le GF2D en partenariat avec l’OIF, a mis en place ce projet d’une durée d’un an, pour permettre la construction de la résilience des femmes et filles portefaix qui passe par une meilleure connaissance de leurs droits, en particulier les droits en matière de la santé sexuelle et reproductive, l’accès aux informations et services adéquats. Elles doivent pouvoir accéder également aux mécanismes de prévention des violences ainsi qu’à un accompagnement psychologique, juridique et médical pour les survivantes. De même que le renforcement de capacités dans le développement d’une activité génératrice de revenus (AGR) et sur les opportunités en matière économique. Après la formation, un appui financier leur sera accordé pour développer leur micro entreprise. Ces renforcements de capacités leur permettront de sortir du cycle des violences basées sur le genre, du cycle de la pauvreté et de pouvoir s’intégrer dans les programmes nationaux dédiés à l’autonomisation économique des jeunes et des femmes.

« Nous avons choisi de travailler avec les femmes portefaix du grand marché parce que nous savons que ce sont des femmes qui vivent dans des situations de précarité. Ce qu’elles font comme emploi, ne les permet pas de survivre et de subvenir à tous leurs besoins et de prendre soin de leur famille. Nous savons aussi également que la crise sanitaire est venue renforcer encore la vulnérabilité de ces femmes-là. C’est pour cette raison que nous avons souhaité les accompagner », a justifié Michèle Aguey, SG du GF2D.

Pour rappel, ce projet s’inscrit dans le cadre du Fonds « la Francophonie avec elles » de l’OIF mis en place depuis 2020 dont l’objectif est d’ « accompagner les femmes et les filles vulnérables, rendues encore plus vulnérables par les multiples crises qui se sont déclenchées depuis 2020 dans le sillage de la Covid-19 », selon Agossou HONFO, Attaché de programme à l’OIF.

De son côté, Vigno Tchotcho Wilson, représentant le Ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation a estimé que ce projet « permettra aux femmes et jeunes filles portefaix du grand marché de pouvoir renforcer leurs capacités sur la gestion des AGR suite à l’octroi d’un financement et également l’accès au marché à travers les TICS ».


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314
Last modified on vendredi, 11 février 2022 07:11