Togo : 2020, pari gagné pour le développement à la base

vendredi 6 août 2021 650
Des élèves bénéficiaires des repas chauds des cantines scolaires en 2020 Des élèves bénéficiaires des repas chauds des cantines scolaires en 2020

L’année 2020 a été secouée partout dans le monde par la pandémie liée au Coronavirus (COVID-19). Malgré cette crise sanitaire avec ses impacts sur tous les secteurs d’activités, au développement à la base, en termes de bilan, l’année 2020 a été « morose » mais « satisfaisante ».

Avec l’avènement de la pandémie, l’inquiétude a été grande face aux nombreux défis à relever pour répondre aux besoins toujours pressants des communautés vulnérables. De grands maux, de grands remèdes, dit-on. Ainsi, en 2020, le ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes à travers ses structures, a renforcé les capacités de plus 3700 groupements et communautés qui ont été également dotés de plans d’actions. Durant cette période de crise sanitaire, 206 infrastructures socioéconomiques ont été réalisées avec la construction aussi de 07 nouvelles plateformes multifonctionnelles. Malgré toujours la pandémie, sur le volet des filets sociaux, le bilan a été plus que satisfaisant. « Plus de 97 000 écoliers en tout (103,2%) ont bénéficié de 8 millions de repas chauds, et environ 59 000 ménages (97% de la cible) ont reçu des transferts monétaires au cours de l’année », en termes de bilan.

Malgré la crise sanitaire, un bilan satisfaisant pour la jeunesse

En 2019, le Ministère a enregistré un bilan exceptionnel pour la jeunesse avec plus de 5 milliards FCFA de crédits alloués aux entrepreneurs. En 2020, la même dynamique a été poursuivie malgré le fort impact du Coronavirus.

Selon les informations, le ministère a alloué « 2,7 milliards de francs CFA de crédits aux entrepreneurs, ce qui a facilité la création de 7 389 microentreprises, 13 863 emplois directs et 251 554 emplois temporaires ». Sur cette période, « 1 069 entreprises artisanales ont été créées » et qui ont généré « 2 546 emplois artisanaux ».

S’agissant de la mesure d’attribution de 25% de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs, « 71 procédures d’un montant total de 350 millions FCFA ont été attribuées au total sur les 75 réservées par le ministère ».

En présentant le bilan, le Ministre du Développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes,  Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA a estimé que « si la crise a durement frappé de nombreux acteurs, elle a néanmoins offert des opportunités qui n’auraient autrement pas vu le jour ». « Cette année morose nous a livré plein d’enseignements sur notre capacité à nous adapter, à nous réinventer et à repousser nos limites », a-t-elle déclaré.

Pour le compte de l’année 2020, en tout,  25 milliards FCFA ont été mobilisés par le ministère  (baisse des ressources de 11%), pour un taux d’exécution de 97,4% de sa lettre de mission.

Par ailleurs, depuis sa création il y a 10 ans, l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), organe exécuteur des actions du ministère, a consacré plus de 100 milliards de francs CFA aux projets dans les secteurs de l’éducation, la santé, l’alimentation et les activités génératrices de revenus. Indubitablement, le Togo fait bon ménage avec le développement à la base.

Marie.R


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314