« Camp du futur » : Les apprenants formés sur la productivité et l’innovation dans le secteur agricole

lundi 23 décembre 2019 884

En formation depuis le 13 décembre 2019 à l’ENI d’Adéta, dans la préfecture de Kpélé, dans le cadre de Téléfood 2019, les jeunes et femmes entrepreneurs ont été outillés le 21 décembre, sur la productivité et l’innovation dans le secteur agricole.

Cette formation sur le « Camp du futur » est assurée depuis le 13 décembre par les formateurs de CERCO, des techniciens et cadres du Ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique avec des statistiques en termes d’effectif des participants qui varie de 1300 à 1400 par jour.  

Pour une réussite de la formation, les formateurs ont opté pour la méthode basée sur l’approche participative marquée d’exposés et de débats.

Au « camp du futur », les formateurs sont convaincus que « l’innovation est essentielle pour améliorer la productivité, la durabilité et la résilience du secteur agricole et alimentaire ». Raison pour laquelle, ils ont comparé l’innovation « à une ampoule qui brille ». « Un entrepreneur qui innove devient brillant comme une ampoule électrique », ont-t-ils fait savoir.

Fort heureusement, pour innover, il faut une mutualisation. « C’est lorsqu’on est ensemble qu’on bénéficie des appuis et des aides multiformes. Le but et l’importance de la mutualisation réside dans l’union pour devenir plus fort et bien travailler pour gagner beaucoup d’argent », ont souligné les formateurs.

Les innovations lors de la formation ont porté sur le packaging qui n’est rien d’autre que l’emballage que l’entrepreneur crée pour contenir son produit, l’innovation sur les machines, sur la promotion des ventes; la vente sur internet par exemple, la diversification des produits de vente ; avoir des stratégies de ventes innovantes ; le marketing relationnel de vente qui n’est rien d’autre qu’une technique permettant à l’entrepreneur de vendre son produit sans avoir assez de difficultés.

Au cours de la formation le samedi dernier, une autre thématique a été développée, ce qui a permis aux apprenants de connaître les besoins de leurs projets. Cette thématique, « l’étude technique » est basée sur quatre (4) piliers, à savoir les activités ; les ressources clés ; les partenaires ; et les éléments de coûts.

A en croire les formateurs, pour chaque projet, il est donc « impérieux de connaitre toutes les activités du début jusqu’à la fin ». Il a été demandé à cet effet à chaque coopérative comme devoir de maison d’évaluer les besoins de leurs activités en termes de coûts. Beaucoup d’exercices de maison sont administrés aux apprenants pour leur mettre à niveau.

Des témoignages édifiants

Au cours de la formation, il y a eu des interventions et des témoignages pour édifier aussi les apprenants à la présentation de chaque module. Il y a entre autres, les cas du jeune togolais qui innove dans la transformation du café togolais en café moulu utilisé en infusion, de la jeune femme togolaise, la présidente de la SCOOPS COPA basée à Amouzou-Copé (préfecture d’Agou). Cette dernière entreprend dans les cultures vivrières (Sorgho, riz, igname) et pérennes (noix de coco, palmier à huile, orangers, citronniers, et divers arbres). Elle entreprend également en élevage (héliciculture, apiculture, élevage de bovins, de pigeons, de poulet et de chapon). Toute son exploitation repose sur une superficie de 60 ha. Elle a invité les participants à adopter les bonnes pratiques agricoles en insistant sur la diversification des cultures, l’agroforesterie, éviter l’utilisation abusive des herbicides, utiliser dans les cultures l’engrais « POLYTER » qui est un engrais granulé non chimique.

Le coup de pouce des étudiants de l’INFA de Tové

Les étudiants de l’INFA de Tové ont apporté leurs pierres à l’édifice au « Camp du futur » à l’ENI d’Adéta dans la préfecture de Kpélé. Ces derniers ont fait une présentation sur le diagramme de production des cultures à l’instar d’ananas, du riz, du café et de cacao.

D’après la cellule de communication de leur Ministère, le but de cette présentation est « de faire ressortir les différentes activités culturales, de la préparation du sol jusqu’à la récolte et mettre en exergue les différents types de machines susceptibles d’être utilisés pour chaque type d’opération culturale ». Cette présentation, a-t-elle précisé, a permis aux participants aussi de connaitre un certain nombre de machines comme : troueuse, épandeuse, pulvérisateur à jet porté et à dos, pulvériseur, repiqueuse, semoir, sarcleuse ou fraise, épandeur d’engrais, moissonneuse-batteuse.

Pour rappel, la formation se poursuit jusqu’au 24 décembre avec son apothéose le 28 décembre prochain.

Le Ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique a lancé l’opération Téléfood 2019 en octobre dernier pour la création de 1000 entreprises agricoles à travers les initiatives « Camp du futur » et « Simulagmes ».

Marius.J


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314