Warning: Creating default object from empty value in /htdocs/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Le 2ème tour de l’élection présidentielle au Niger s’est déroulé le dimanche 21 février 2021. Cheffe de délégation de la Mission d’Information et de Contacts de l’OIF et Présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Yawa Djigbodi TSEGAN a été reçue ce lundi 22 février 2021 par le Président nigérien sortant,  Mahamadou ISSOUFOU. Mme TSEGAN a été reçue tout comme l’ensemble des chefs de mission d’observation électorale internationale notamment de la CEDEAO, de l'Union Africaine, de la CEN-SAD, du Conseil de l'Entente et de la CEMAC.

Faure Gnassingbé continue de recevoir des lettres de félicitations de ses pairs, Chefs d'État et des hautes institutions internationales pour sa réélection à la tête du Togo.

Après la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février dernier, donnant une victoire à Faure Gnassingbé avec 72,36% de voix, les responsables du Cadre des jeunes entrepreneurs, artistes et fonctionnaires du Collectif des jeunes pour le développement (CJEAF-CJD), au cours d’une rencontre avec la presse le lundi 02 mars à Lomé, tenu à féliciter « chaleureusement », le candidat de l’Union pour la république (UNIR) pour « sa brillante réélection ». Au moment, ils ont envoyé un message à la jeunesse, aux acteurs politiques et au gouvernement.

Le samedi 22 février, les Togolais ont voté pour élire leur Président. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé les résultats provisoires de ce scrutin qui donnent Faure GNASSINGBE, vainqueur avec 72,36% de voix obtenues. Secrétaire Général des Fronts des Architectes de la République (FAR), le Pasteur Johannes K. BAVON a envoyé le vendredi 28 février, une lettre ouverte aux Institutions nationales, sous-régionales et internationales demandant « l’annulation du scrutin présidentiel du 22 février 2020 au Togo ». En intégralité, la lettre ouverte du Pasteur BAVON,…

Les Etats- Unis d’Amérique (USA), par le biais de leur représentation diplomatique sur le territoire togolais, se sont prononcés le mercredi 26 février, sur l’élection présidentielle du 22 février 2020. Dans leur communiqué, tout en félicitant le peuple togolais pour « son élection pacifique », les USA ont voulu « réduire la transparence » du scrutin à l’implication de leurs ONG. La réaction du gouvernement togolais face à cette sortie ne s’est pas fait attendre.

72 heures après la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février 2020, par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) consacrant Faure Gnassingbé vainqueur avec 72,36% de suffrages exprimés, les Etats- Unis d’Amérique, par le biais de leur représentation diplomatique sur le territoire togolais vient de se prononcer sur le scrutin. Dans un communiqué rendu public ce mercredi 26 février, Eric Stromayer, Ambassadeur des USA au Togo, a félicité le peuple togolais pour son élection  pacifique. En intégralité, le communiqué de l’Ambassade des USA au Togo,…

Page 1 sur 11