Warning: Creating default object from empty value in /htdocs/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Sous l’égide du Togo, les 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali le 10 juillet 2022, ont bénéficié de la grâce présidentielle le vendredi 06 janvier 2023. Quelques jours seulement après leur libération, et la fin du contentieux entre les deux pays, le Ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof. Robert Dussey, a effectué lundi 09 janvier 2023, une visite de travail à Bamako.

Bénéficiant de la grâce présidentielle du Colonel Assimi Goïta, le Président de la Transition du Mali, le vendredi 06 janvier 2023, avec remise totale de peine, les 46 militaires ivoiriens libérés, en route vers Abidjan, ont observé une halte le samedi 07 janvier à Lomé, pour s’acquitter d’un devoir. Celui d’exprimer leur  « gratitude envers le Chef de l’Etat togolais », Faure Essozimna Gnassingbé, pour son implication dans la gestion de la crise ivoiro-malienne, née de l’interpellation de 49 militaires ivoiriens, le 10 juillet dernier, sur le sol malien.

Médiateur dans la crise ivoiro-malienne, le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé se réjouit de la grâce présidentielle accordée le vendredi 06 janvier 2023, par le Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition malienne, aux 49 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako le 10 juillet 2022.

Mission accomplie pour le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé dans la médiation de la crise ivoirio-malienne. La preuve, arrêtés depuis le 10 juillet 2022 au Mali, les 49 militaires ivoiriens accusés de « mercenaires » par l’Etat malien, dont trois (03) femmes ont été libérées il y a quelques mois, viennent de bénéficier de la grâce présidentielle.

L’affaire des 46 militaires détenus au Mali et qui a fait naitre une crise diplomatique entre Bamako et Abidjan connaitra bien un dénouement heureux. En témoigne le mémorandum paraphé le jeudi 22 décembre 2022 au Mali par les deux antagonistes, sous l’égide du Togo, pour une sortie de crise. Porteur d’un message du Chef de l’Etat togolais, le Chef de la diplomatie togolaise Prof. Robert Dussey a pris part activement à cette cérémonie de signature de document entre les deux protagonistes.

Présents au Mali dans le cadre de la Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (MINUSMA), six Casques bleus togolais ont été blessés le lundi 07 novembre dernier dans le centre du pays lorsque deux véhicules blindés d’un convoi ont été touchés par « des engins explosifs improvisés distincts », selon les informations données par la MINUSMA.

Page 1 sur 8