Warning: Creating default object from empty value in /htdocs/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Agenda chargé pour la Déléguée nationale du Mouvement des femmes UNIR (MFU), l’Honorable Raymonde Kayi LAWSON. Pour preuve, aussitôt après Noël, la députée à l'Assemblée nationale poursuit son périple pour assister les couches vulnérables en ces périodes de fêtes de fin d’année. Le lundi 27 décembre 2021, elle s’est déplacée dans la préfecture de Sotouboua, où elle a eu à rencontrer les femmes du mouvement « Femmes Faure ».

En déplacement le mercredi 22 décembre 2021 à Elavagnon-Kondji, village situé à une vingtaine de kilomètres d’Aného, la Déléguée nationale du MFU, Raymonde Kayi LAWSON est allée porter aux femmes vulnérables de cette localité, le message de réconfort et de paix du Président national du parti UNIR, Faure Essozimna GNASSINGBE. L’occasion pour la Députée du Grand Lomé, de faire don de vivres et de non vivres pour les habitants et de les sensibiliser sur la pandémie au Coronavirus (COVID-19) en mettant un accent particulier sur la vaccination.  

Plus que le retour d’une princesse, la Déléguée nationale du Mouvement des femmes UNIR (MFU), l’honorable Raymonde Kayi LAWSON a été accueillie en liesse  le mercredi 22 décembre 2021 par la population toute entière de Djo-Kondji, dans la préfecture des Lacs. Une visite qui fait suite à celle effectuée par la députée du Grand Lomé en octobre dernier pour récompenser les meilleurs élèves de chaque classe de cette localité et encourager les femmes.

L’honorable Raymonde Kayi LAWSON continue par matérialiser la politique de proximité du Président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE. Pour preuve, s’est déplacée le mardi 21 décembre 2021 à Kohoé, où elle a reçu une soixantaine de prêtresse Vodou. Comme elle a l’habitude de le faire partout où elle passe, la messagère du Chef de l’Etat a fait don de vivres et d’une enveloppe financière aux prêtresses Vodou afin de leur permettre de célébrer les fêtes de fin d’année dans des meilleures conditions. « Je voudrais vous exhorter à prendre soin de vous, surtout de vos filles car elles constituent la relève de demain », a-t-elle faire savoir aux prêtresses.

Elles ne sont pas nombreuses à s’engager en politique. Les femmes au Togo hésitent encore à aller à l’école politique. Au sein du parti politique Union pour la République UNIR, parti au pouvoir au Togo, celles qui y sont déjà ont un regroupement. Baptisé Mouvement des Femmes Unir (MFU), il est dirigé par l’Honorable Raymond Kayi Lawson, députée à l’Assemblée Nationale Togolaise. Le MFU qui a déjà quatre (4) années d’existence depuis le 2 décembre dernier, nous avons saisi l’occasion pour avoir un entretien avec sa Déléguée nationale Raymonde Kayi Lawson sur les actions du mouvement. Interview qu’elle a bien voulue accorder exclusivement à la rédaction de Afrikelles Média.

Le Mouvement des Femmes Unir (UNIR), dans le cadre de la célébration de ses Noces de Cire, a bouclé dimanche 5 décembre 2021, à l’Eglise Notre Dame de Rédemption de Bè-Klikamé, à Lomé, une série de messe d’action de grâces entamée le 2 décembre dernier à l’Eglise Maria Goretti de Bè-Kpota. Une messe à laquelle a pris part dimanche, la Cheffe du gouvernement Victoire TOMEGAH-DOGBE.