Warning: Creating default object from empty value in /htdocs/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Classées dans la catégorie des Femmes Vulnérables, les femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé, transportant sur leur tête tout au long de la journée des fardeaux lourds et payées à la tâche par des clients réguliers ou occasionnels, nécessitent un accompagnement pour leur inclusion financière et leur participation aux activités économiques. Elles pourront désormais compter sur le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour changer leur vie socio-économique. Pour ce faire, avec l’appui financier et technique de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le GF2D organise à partir de ce jeudi 10 février 2022, un atelier de formation de deux jours, à Lomé, à l’intention de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé sur le projet « appui à l’autonomisation économique des femmes  et filles portefaix du grand marché de Lomé par la promotion de leurs droits, la formation et le développement des activités génératrices de revenus (AGR) ». L’objectif de cette formation qui prend fin le vendredi 11 février, est de contribuer à la résilience de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé par le renforcement de leur autonomisation juridique et économique.

A l’orée de la nouvelle année 2022, l’Honorable Raymonde Kayi Lawson, députée UNIR du Grand Lomé a fait parler son cœur à l’endroit des femmes et enfants admis à la maternité du CHU Sylvanus Olympio de Lomé. Le vendredi 31 décembre, la Déléguée nationale du MFU s’est rendue dans ce centre hospitalier, où elle a fait un geste fort pouvant permettre à ces derniers de bien fêter le nouvel an, même étant loin de leur famille.

Les femmes du parti Unir de la préfecture de MÔ ont reçu le mercredi 29 décembre 2021, la visite de la députée Raymonde Kayi Lawson, Déléguée nationale du mouvement des femmes Unir (MFU) et Députée à l’Assemblée nationale togolaise.

En prélude au 5ème Congrès des femmes d’UNI Africa qui se tient les 1,2 et 3 décembre prochains, les femmes membres du Syndicats des employés des banques, des systèmes financiers décentralisés, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK-Togo) ont pris part le lundi 29 novembre 2021, à la 5ème Conférence des femmes d’UNI Africa, qui s’est déroulée à Johannesburg, en Afrique du Sud, en présentiel et en visioconférence.

Après la région de la Kara et celle de la centrale, la Déléguée nationale du Mouvement des Femmes Unir (MFU), l'Honorable Raymonde Kayi LAWSON met le cap sur la région des Plateaux dans le cadre d’une tournée nationale entamée, il y a de cela quelques semaines déjà. Précisément après Témédja dans la région des Plateaux, où elle s’est rendue le lundi 15 novembre 2021 pour apporter un message du Chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE aux veuves de cette localité, le vendredi 26 novembre,  Mme LAWSON à la tête d’une délégation du MFU, était à Tôgodo, dans la préfecture de l’Est-Mono. Là aussi, elle a apporté un message de réconfort et de paix aux femmes vulnérables de cette localité.

Ce jeudi 25 novembre 2021, se tient en République démocratique du Congo (RDC), la première Conférence des Chefs d’Etat et du gouvernement pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles. Le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna GNASSINGBE, à l’invitation de son homologue congolais Félix TSHISEKEDI, Président en exercice de l’Union africaine (UA), participe aux travaux de cette rencontre de haut niveau qui mobiliser l’engagement des dirigeants africains en vue d’accélérer la prévention et l’éradication des violences contre les femmes et les filles à tous les niveaux sur le continent.