Warning: Creating default object from empty value in /htdocs/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Réunis à la 8ème séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2022 le jeudi 22 décembre à Lomé, les députés présents ont, à l’unanimité, voté le projet de loi de finances, exercice 2023. Dirigée par la Présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tségan, la séance s’est déroulée en présence des émissaires du gouvernement, Sani Yaya, ministre de l’Economie et des finances et Christian Eninam Trimua, ministre des Droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République, porte-parole du gouvernement. 

Le renforcement de la position du Togo comme hub logistique et de services conformément à la feuille de route gouvernementale passe par le développement de plusieurs secteurs d’activités dont celui des transports. C’est dans ce sens que réunis au cours de la huitième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2022 le jeudi 22 décembre, à Lomé, les députés ont adopté le projet de loi d’orientation des transports. 

Le gouvernement togolais a pris des mesures urgentes, proportionnées et cohérentes pour lutter contre la propagation de la pandémie et protéger la population des risques de contamination. Il s’agit notamment de 11 ordonnances prises par le gouvernement qui sont des outils normatifs opportuns et très pratiques. Réunis à la 7ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année 2022 le mardi 20 décembre au siège de l’Assemblée nationale à Lomé, les députés ont conféré à ces ordonnances un statut juridique à travers le vote à l’unanimité des députés présents de onze (11) projets de loi de ratification des ordonnances prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

La présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, a ouvert ce jeudi 1er décembre 2022 à l’hémicycle, les travaux de l’étude en commission du projet de loi de finances, exercice 2023. C’était en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya et du ministre chargé des relations avec les institutions de la République, Christian Trimua et de Pré Simféitchéou, Ministre, Conseiller du Président de la République.

Jadis, l’industrie du textile occupait une place prépondérante dans l’économie nationale. Mais depuis quelques années, face à la concurrence internationale, elle a perdu de son éclat. Conscient de cette réalité, le gouvernement veut remettre au gout du jour, le textile, en mettant en place un cadre législatif spécifique à l’industrie du textile et de l’habillement. Pour ce faire, les députés, à la sixième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2022, le 30 novembre, à l’unanimité, ont adopté la loi portant de la zone franche industrielle au Togo.

Réunis en leur 5ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année 2022 le jeudi 10 novembre, à Lomé, les députés ont voté quatre (04) lois utilitaristes pour renforcer les droits des femmes et promouvoir l’équité genre. Cette séance dirigée par la Présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tségan a vu la présence des membres du gouvernement, notamment Adjovi Lolonyo Apedoh- Anakoma, ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation et Christian Trimua, ministre des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République.

Page 1 sur 10