Warning: Creating default object from empty value in /htdocs/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Feutôlé, une création technique personnelle de l’artiste peintre GBEDOH Messan Eloi alias Eloi GBEDOH, pour récompenser deux hôtels (Le Benin et Eda Oba) et deux hôpitaux (CHR Lomé- Commune et CHU Campus) pour les efforts fournis dans la gestion de la pandémie au coronavirus (COVID-19). Financé par le Fonds d’aide à la culture (FAC), le projet a permis à l’artiste de réaliser des œuvres d’art pour sensibiliser la population à travers une exposition virtuelle.

Favorable d’un côté pour les fêtes de fin d’année et de l’autre coté, préoccupé par la protection de la population contre la pandémie du coronavirus, le gouvernement prend de nouvelles mesures pour éviter la propagation du virus.

En raison de la pandémie de la Covid-19, des services digitalisés de livraison des commandes ont connu une éclosion au Togo et plus particulièrement à Lomé, la capitale. Ils facilitent les courses, créent des emplois et apportent un nouveau souffle à l’économie nationale.

A partir de ce mercredi 24 novembre 2021, le Togo devient le premier pays d’Afrique subsaharienne dont le certificat de vaccination COVID-19 numérique est reconnu par l’Union européenne. Une mesure qui sera effective dans les 27 pays de l’UE à compter du jeudi 25 novembre. C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse conjoint en date de ce jour signé par le gouvernement togolais et la Délégation de l’Union européenne.

La Banque mondiale, à travers sa revue spécialisée Africa’s Pulse, vient de publier son rapport sur l’adaptation des pays africains au changement climatique et à la transformation économique. Selon ce rapport, le Togo fait partie des 10 pays en Afrique subsaharienne ayant apporté une meilleure réponse en termes budgétaire et financier face à la pandémie au Coronavirus (COVID-19).

Le Togo est confronté depuis quelques semaines voire mois à une vertigineuse flambée de la pandémie à la Covid-19 avec l’arrivée du variant Delta. Ainsi, face à cette situation inquiétante et après consultation du Conseil Scientifique et des différents acteurs impliqués dans la gestion de la riposte contre la maladie, le gouvernement, dans un communiqué en date du jeudi 09 septembre 2021, a pris dix (10) mesures restrictives qui sont d’application immédiate et stricte.